L'optimisation SEO sur Shopify, comment ça marche ?

L'optimisation SEO sur Shopify, comment ça marche ?

Posted by Jeremie Kasongo on

Le fait d’être répertorié en première page des résultats de recherche Google peut facilement faire décoller des petites entreprises. Dans cet article, nous traiterons principalement du premier des piliers du SEO pour les boutiques en ligne : les keywords ou “mots-clés” en français. Nous expliquerons comment les trouver et les utiliser afin de leur donner un maximum d’impact, en prenant quelques boutiques Shopify pour exemple.

La seconde page de Google vous donnera accès à seulement 33% du total des recherches effectuées. Les pages suivantes de résultats de recherche présentent des taux de de couverture encore plus faibles : plus le référencement de votre boutique s’éloigne de la première place et plus les taux diminuent.

La première page de Google est donc un élément clé et votre site doit absolument y figurer. Les mots-clés sont des piliers du SEO, et doivent être prééminents dans la gestion des campagnes Adwords, et dans le processus amenant les clients vers votre boutique.

Définir les mots-clés

Les mots-clés sont la colonne vertébrale de votre activité e-commerce. Ils influent sur la manière dont les moteurs de recherche référencent votre boutique et ainsi la façon dont vos clients peuvent la trouver. Les mots-clés sont principalement des termes courts raccordés, qui permettent aux moteurs de recherche de pister votre page rapidement afin de transmettre des résultats de recherche précis lorsque ces termes sont recherchés par les internautes.

Bien qu’ils vous permettent d’être visible auprès d’un plus grand nombre d’internautes, les termes de recherche les plus populaires supposent une concurrence très forte puisqu’ils sont très convoités. Il sera ainsi rentable de concentrer vos mots-clés sur des arguments clés de vente, ou de fournir des chaînes de recherche. Bien que cela réduira le nombre de visiteurs potentiels, vos clients auront plus de chances de trouver votre boutique au moment où ils chercheront un produit spécifique.

Prenez l’exemple d’un entreprise spécialisée dans la vente de band t-shirts (t-shirt à l’effigie de groupes) pour les femmes.

En utilisant le gestionnaire de mots-clés de Google (dans AdWords), vous pourrez voir le volume de recherches effectuées pour chaque terme. Vous constaterez ainsi comment l’usage de termes très précis et spécifiques réduit le nombre de recherches. Mais n’oubliez pas qu’un volume de trafic moins dense n’est pas forcément une mauvaise chose. Comme nous l'expliquions dans un autre article consacré au SEO, mieux vaut figurer en première position des résultats pour un terme correspondant exactement à un produit de votre boutique, plutôt que de figurer en 35ème position de Google pour un terme générique très populaire et concurrentiel.

Les outils efficaces de recherche de mots-clés :

  • SpyFu - un utilitaire très pratique pour savoir quelles sont les mots-clés utilisés par vos concurrents : www.spyfu.com
  • Keyword tool.io - site qui propose près de 750 mots-clés gratuitement : keywordtool.io

Maintenant que vous savez quels sont les mots-clés à utiliser et le nombre de requêtes qu’ils produisent, il vous faut ajouter ces mots-clés à 5 emplacements stratégiques de votre boutique Shopify :

1. Les titres des pages et articles

Le premier endroit que piste Google pour détecter les mots-clés est le titre d’une page ou d’un article. Chacune des pages de votre site web doit disposer d’un titre unique composé de mots-clés distincts. Les titres de pages sont disposés en haut des navigateurs web et des pages de résultats de moteurs de recherche. Ces titres résument le contenu de chacune des pages et sont déterminants si vous souhaitez augmenter le taux de clics obtenus.

Vous serez habitué à rencontrer ces éléments quelque soit la nature de votre requête sur Google ou Bing. Environ 65 caractères - résumé inclut - doivent figurer, et assurez vous d’inclure les mots-clés les plus optimales au travers de phrases compréhensibles. Vous pouvez voir comment se présente l’aperçu des différents titres de page dans Google, au travers de l’exemple de Shopify.

2. Les descriptions de contenu

Les descriptions, aussi connues sous le nom de “meta-descriptions”, figurent aussi dans les résultats de recherche, en dessous des titres de l’URL. La méta-description énonce la phrase suivante : “Créez facilement votre boutique en ligne, vendez sur les réseaux sociaux ou en magasin avec le système Point de Vente de Shopify.

Les méta-descriptions n’influent pas sur votre classement dans les pages de moteurs de recherche. Cependant, les règles d’usages nous obligent à les rédiger de façon “humaine”, à destination de vraies personnes, et de manière à fournir davantage d’informations sur votre boutique en ligne. Cela sera pratique notamment si le nom de boutique est identique à celui d’une autre marque ou boutique d’un secteur quelconque : des méta-descriptions distinctes bien permettent d’éviter toute confusion.

Changez et adaptez donc vos meta-descriptions pour chacune de vos pages principales, et vous obtiendrez un résultat similaire à celui de Shopify, pour sa page Blog ci-dessous.

3. Les URL

L’usage des URL est indispensable afin de promouvoir vos produits. Il est conseillé de créer pour chaque page de produit une URL individuel qui couvre les principaux termes de recherche afin de permettre au consommateur de trouver votre boutique à chaque fois qu’il recherche un produit que vous vendez. Skinnydip, boutique phare de Shopify, est un bon exemple de site e-commerce utilisant les URL à des fins de promotion de produits.

L’URL en haut de cette page de produits (www.skinnydiplondon.com/collections/bags/backpack) contient des mots-clés supplémentaires tels que backpack (“sacs à dos”) pour préciser le type de sacs en vente. Vous pouvez voir que l’ensemble des produits correspondants à ce mot-clé, à savoir des sacs à dos, sont listés sur cette page. Il est possible de tomber sur cette page en navigant sur le site depuis la page d’accueil, depuis les pages de catégories de produits, ou en tapant directement les termes “Skinnydip Backpack” dans Google. L’URL peut ainsi rediriger vers le contenu correspondant exactement à ce que recherche le client, au bon moment.

4. Les titres de paragraphes

Votre page d’accueil doit contenir une reproduction concise et pertinente de mots-clés et phrases à exploiter pour le SEO. L’insertion de mots-clés dans votre contenu est utilisé par Google en tant qu’outil de référencement, et cela peut donc aider à améliorer le rang de votre boutique dans les résultats de recherche.

Rédigez toujours un texte en ayant à l’esprit l’idée qu’un être humain puisse le lire. En effet, certains stratagèmes SEO fallacieux tels que le keyword stuffing (le “bourrage de mots-clés”) sont lourdement sanctionnés par les automates de recherche Google, qui vont réduire votre crédibilité sur le web et vont dégrader votre position (classement) dans les référencements.

Ecrivez donc votre texte de façon naturelle, en créant du contenu qui se concentre réellement sur les besoins de vos clients, et non en ajoutant une multitude de mots-clés sans aucune cohérence.

5. Les noms d’images et l’alternate text

Bien que leur valeur ajoutée au référencement du site soit discutable, il est est toujours bien d’attribuer des noms pertinents aux images selon leur contenu, en y ajoutant de l’alt text. L’alt text ou alternate text (texte alternatif en français) désigne un texte qui apparaît à la place de l'image sur une page ou un email quand l'affichage est désactivé par l'utilisateur ou par défaut par la boîte mail.

L’alt text aide Google à reconnaître de quoi est composée l’image ou à quoi elle fait référence, ce qui facilite son référencement. Mais cette option existe aussi pour une toute autre raison qui est l’aide aux malvoyants. En effet, dans chaque interface de rédaction de contenu de boutique en ligne, l’espace destiné à intégrer de l’alt text doit être comporté des phrases courtes et compréhensibles et décrivant les fidèlement images plutôt qu’un empilage de mots-clés.

Certains sites intégrant la fonction d’assistance vocale pourront ainsi permettre aux malvoyants d’écouter à voix haute cette description de l’image issue de l’alt text, et faciliter leur compréhension pour les internautes.